Aide au financement

Même si vous pouvez tout à fait financer votre formation par vos propres moyens, il existe de nombreuses aides au financement qui peuvent vous aider à réduire votre contribution personnelle, voire de faire financer l'intégralité de votre formation.

Les aides décrites ici s'appliquent aux personnes vivant sur le territoire français.

Pour les salariés :

  • le Droit Individuel à la Formation (DIF) : Tout salarié en France, disposant d'une ancienneté d'au moins 1 an en CDI ou 4 mois en CDD, peut en bénéficier. Chaque salarié se constitue un crédit de 20 heures de formation annuellement, cumulable sur 6 ans dans la limite de 120 heures (sauf dispositions conventionnelles plus favorable). Vous trouverez plus d’informations sur le DIF et la façon dont il fonctionne sur le site du Ministère du travail, de l’emploi et de la santé.
  • faites une demande dans le cadre du plan de Formation de votre structure. La demande doit être adressée au responsable ou au service formation. Le plan de formation s’établit en octobre pour l’année suivante.
  • le Congé Individuel de Formation (CIF). Tout salarié peut demander un congé individuel de formation quel que soient l’effectif de sa structure ou la nature de son contrat de travail. Il suffit de justifier de 24 mois d’expériences professionnelles dont 12 mois dans sa structure actuelle (36 mois dans les entreprises artisanales de moins de 10 salariés).

Pour les demandeurs d'emploi :

Toute personne privée d’emploi, indemnisé ou non, peut suivre une formation. Plusieurs financements sont possibles : pôle emploi, la Région, l’Etat, et les OPCA. Les financements diffèrent selon que vous êtes bénéficiaire ou non de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) du régime d’assurance chômage, mais voici trois pistes :

  • Vous pouvez utiliser votre « DIF portable » c'est-à-dire une enveloppe financière correspondant au restant du crédit d’heures de formations acquise pendant votre dernier contrat de travail. Votre dernier certificat de travail doit stipuler le volume d’heure cumulée. Si votre « DIF portable » ne suffit pas pour la formation envisagée dans le cadre de votre projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE), vous pouvez faire une demande d’AIF (Aide Individuelle à la Formation)-DIF pour compléter auprès de votre pôle emploi, dans la limite de 1500 euros.
  • l'AIF (Aide Individuelle à la Formation) : Si vous êtes inscrit comme demandeur d'emploi, Pôle emploi peut attribuer une Aide Individuelle à la Formation (AIF) pour contribuer au financement des frais pédagogiques d’une formation professionnelle nécessaire à la reprise d'un emploi. Néanmoins, ce n'est pas un droit comme le DIF décrit ci-dessus. La formation doit constituer une étape déterminante avant la reprise d'emploi et sa pertinence être validée par le conseiller Pôle emploi qui vous suit. Le projet doit également faire l'objet d'une validation budgétaire du responsable formation de l'antenne de Pôle emploi concerné.
  • Si vous étiez en CDD, vous pouvez également bénéficier d’un CIF-CDD sous certaines conditions, renseignez vous auprès de votre OPCA.

Dans tous les cas, l'obtention du financement est lié à une bonne argumentation de votre projet de formation. Il faut que celui-ci soit pertinent vis-à-vis de votre employeur ou de votre reprise d'emploi.

Pour les bénévoles associatifs :

Sachez que le Fonds de Développement de la Vie Associative (FDVA) peut financer des formations pour les associations qui en font la demande.


A consulter : le site Pour se former

Home Formations Aide au financement